Vendredi, 21.08.2020

Col de Vars, Col de la Bonette – superbe, la route! Après quelques difficultés pour trouver de l’essence (la pompe entre Vars et Sainte Marie était hors service 😕), nous avons trouvé une petite station dans le village où il fallait bifurquer à gauche pour prendre le Col de la Bonette. C’est déjà la deuxième fois que je suis sur la réserve avant d’attaquer la Bonette. Il faut être vigilant, car il n’y a pas d’autres possibilités de faire le plein!

Le ride était parfait, à 10:20 on était au sommet du Col de la Bonette. Pas trop de monde et de la place pour garer les motos et faire des photos du panorama.

Nous avons emprunté une belle petite route qui nous a emmenée au Col du Couillole dans les Alpes-Maritimes. Cette route est vraiment très pittoresque et je peux la recommander vivement.

Nous avons abouti dans les Gorges du Cians avec ses rochers rouges – magnifiques!!

Nous sommes descendus et après un derniers verre, nos routes se sont séparées. Je voulais aller à Serres, mon compagnon de route sur la route Napoléon.

J’ai pris la direction de Serres où je voulais passer la nuit à l’Hôtel du Nord. Il faisait de nouveau très chaud et j’étais contente d’arriver finalement à Serres. Il était 17:15 et l’hôtel était complet 😱. Ah non!! J’avais encore rien mangé de la journée, transpiré à fond et je n’allais pas accepter cette mauvaise nouvelle.

Comme on me connaît ici, la solution fût vite trouvée et je pouvais loger chez le beau-frère du patron. TROP SYMPA!! MERCI 💕💕.

J’ai eu droit à mon « burger du chef » et avec Avri, on a encore discuté pendant des heures. Super soirée relaxe, je me réjouis déjà de ma prochaine visite ici.

Jeudi, 20.08.2020

Je suis dégoûtée. Pendant tout le voyage, l’odeur du diesel nous a accompagnée. La pollution est énorme, je plains les gens qui habitent cette région. Le traffic est si dense que je n’ai aucun plaisir de rouler. En plus, il fait chaud. Mes yeux piquent, la gorge aussi et je commence à avoir mal à la tête. Nous sommes arrivés à Vars et finalement, nous nous sommes arrêtés à Sainte Marie. Il est 15:30 et je refuse de continuer. On va rester ici pour la nuit. L’hôtel est sympa avec un grand abris pour les motos, parfait.

J’espère de trouver de meilleures conditions demain. J’ai trop envie de faire le Col de la Bonette.

19.07.2020

Et voilà, c’est reparti. Comme tous les ans, je ne peux pas rater la route des Grands Alpes 😅.

Le programme

Avec un ami motard , on est parti ce matin à 9:30 mais le traffic était très dense. On voit que les gens ne sont pas partis ailleurs et ça bouchonnait partout 😕.

Après la Norvège, c’est le changement total, brutal! Il fait trop chaud, les gens roulent mal et sans respect, des troupeaux de piétons au milieu de la route, des cyclistes égoïstes et j’arrête là. J’ai roulé pendant des kilomètres derrière un mobilehome français qui crachait des nuages de diesel (merci!!) et m’empêchait de dépasser. Finalement, j’ai réussi à passer mais le même scénario s’est répété à deux reprises. J’ai compris le changement de mentalités entre Norvegien et Français. Le Norvégien est cool et relax, il voit le motard dans son rétroviseur, il freine, il met le clignotant pour signaler que tout va bien et le motard dépasse, tranquille. Le Français ne voit rien. Il pense pas plus loin…

Nous nous sommes arrêtés à Bourg Saint Maurice, à l’hôtel Le Relais de la Vanoise. La terrasse est très cosy, les apéros aussi à 😅 et la chambre est correcte. Demain on continuera.

Vendredi,14.08.2020

Enfin un moment pour écrire. Je suis rentrée hier après-midi. Le voyage de retour était juste génial car j’ai rencontré des personnes très sympa en attendant le départ du ferry. Mathias de Bremen et Marco, un Zurichois. Avec Mathias, j’ai passé toute la soirée 😀. Nous sommes allés manger au magnifique buffet du ferry. Je ne croyais pas mes yeux!! C’etait vraiment un festin!

Kieler Sprotten 😋

J’arrête avec les photos. Ce buffet était immense, nous ne sommes pas arrivés à sa fin 😅. A recommander ABSOLUMENT !

On a fini une partie de la soirée sur le deck, à admirer le coucher de soleil et le reste de la soirée au pub du ferry (plus de photos 🤣). Il y avait des pêcheurs (de poisson!) et on a rigolé et bu jusqu’à minuit (quand ils ont fermé et nous jetés dehors).

Le lendemain, Mathias a proposé de m’emmener à Hambourg sur des petites routes et nous avons aussi embarqué Marco. C’était sympa car Marco prenait aussi le même train que moi. Sauf Mathias…. il aurait dû aller à Bremen (pas la même direction 😅).

Marco a insisté de prendre cette photo

Mathias nous a très bien guidé et arrivés à Hambourg, Marco a décidé de nous quitter ( pour quelqu rdv obscure 😅).

Avec Mathias, nous sommes partis pour les Elbebrücken. La vue depuis cet endroit est fantastique et nous avons décidés d’aller manger dans une brasserie. Il faisais vraiment très chaud. Après la Norvège, on souffrait 😅. Et puis, c’était l’heure des adieux – un peu difficiles …

Vue depuis Elbebrücken
Un ferry comme le mien
L’opéra au fonds
L’opéra
Et ça se vend!!! 🤣 des espèces de ravioli au liqueur aux œufs 🤔

Après des adieux, je suis partie en direction gare d’Altona. Là, j’ai retrouvé Marco. Il n’était pas très confortable à l’idée de mettre la moto sur le train. Faut quand même dire que c’est très bas et tous ces messieurs avec leurs BMW sur pattes hautes… Moi, je devais déjà baisser la tête. J’etais contente avec ma moto plus basse. Mais tout c’est bien passé aussi pour Marco. Je suis partie me chercher une bouteille de vin et des chips (en manque depuis la Norvège 🤣) et Marco est venu me rejoindre pour papoter jusqu’à minuit.

Arrivés à Lörrach le lendemain, c’était des adieux rapides. Je suis rentrée par l’Elsass et le Jura. Cette route est très belle – même si je me suis fait rincer lors d’une petite tempête pluvieuse. (La pluie, haha, je connais.) Le soleil est revenu et les habits étaient séchés rapidement. Et puis, retour à la maison. Gianluca est venu me voir juste après ce qui m’a fait très plaisir 😊. En plus, il a tondu le gazon!!! Après 3 semaines et demi d’absence, j’ai trouvé un jardin un peu délaissé. Faudra que je retrousse les manches ces prochains jours 😅.

La semaine prochaine, ce sera le départ pour la route des Grands Alpes avec un ami de longue date. Je me réjouis déjà de le revoir et de passer quelques jours en sa compagnie. Je vous raconterai- peut-être 😅. Je n’ai pas toujours une connexion wifi 😬.

Mardi, 11.08.2020

Me revoilà. Après 3 jours à la ferme, j’ai dû partir pour Oslo. Hier, je suis donc arrivée à Nesodden chez Kjetil, un ingénieur de son. Il avait répondu sur « bunk a biker » et j’ai pu dormir chez lui.

TomTom avait bien trouvé l’adresse mais m’a envoyée à travers d’une forêt et un chemin piéton, interdit aux véhicules et dans un état discutable 😅. Mais bon, je me trouvais coincée au bout d’un chemin en pente, devant une petite barrière et un panneau « interdiction aux véhicules de passer » et la maison de Kjetil se trouvait à peu près 100m plus loin, de l’autre côté. J’ai donc commis ma première infraction en Norvège et traversé le chemin interdit (Kjetil m’en a encouragé 🤣😎).

On a passé une belle soirée, beaucoup discuté et bu encore plus car il a des talents de barman et voulait me faire goûter ses créations. Après avoir déjà bu pas mal de vin blanc, je ne me rappelle plus ce qu’il avait concocté 😅. On a discuté jusqu’après 2 heures du matin et quand je m’en suis aperçu 😱, j’ai décidé qu’il était l’heure de dodo pour moi. Je crois que Kjetil aurait pu parler toute la nuit 😀. Enfin, j’avais un lit superconfortable dans la chambre de son fils (qui n’était pas là, bien sûre) et là, je suis réveillée déjà depuis une heure….

Tout est calme. Il dort encore 😬. Ah non, là, il a ouvert une porte. Je vais voir dans un moment s’il a émergé 😅. En tout cas, je n’ai pas mal à la tête, c’est déjà un bon début pour la journée.

Je dois être au port à midi et vous n’allez plus avoir de mes nouvelles avant mon arrivée à la maison.

J’ai oublié de noter mon départ pas trop glorieux de la ferme mais je vais le faire maintenant: Gry avait peur que j’allais pas réussir à rouler sur le chemin jusqu’à la route, alors elle a demandé à un propriétaire d’une Harley de venir m’aider. Ce gentil motard est donc arrivé hier matin, à pris ma moto et Gry et moi, nous l’avons précédé en voiture. C’était vraiment super cool de sa part! Gry ne voulais pas que je reste avec un mauvais souvenir ou une moto accidentée, elle veut que je revienne l’année prochaine 😊💕. Le séjour dans cette famille était vraiment exceptionnel et très enrichissant.

Tout le voyage à travers de la Norvège était une manifique expérience. Des étapes d’abord planifiées et puis, au fils du temps, modifiées et changées. J’ai rencontré des gens intéressants, chaleureux et d’une grande gentillesse et j’ai appris beaucoup sur ce magnifique pays, sa culture et sa langue.

Ici, je ne peux pas remercier ces personnes dont plusieurs sont devenus des amis car ils ne lisent pas le français. Mais on restera en contact et j’espère de tout mon coeur que je pourrai les accueillir un jour chez moi et faire de même.

Vendredi, 7.08.2020

Ce matin, départ du camping avec une moto un peu plus propre J’avais osé de la nettoyer sommairement devant ma cabane 😬. Il faisait beau et j’étais vraiment contente de voir le soleil. Je suis passée sur le Rondana une manifique région montagneuse avec une vue sur le Storelvdalen (au milieu sur la carte, là, où la route est verte).

Ensuite, je suis descendu à Ringebu pour visiter la plus grande des 28 Stavekirke restantes. Impressionnante.

La cour devant l’église est couverte d’une belle couche de gravier mais j’avais osé de m’y garer et de tourner les 500 kg de ma moto. J’etais fière 🙂.

J’ai appelé Gry pour l’avertir de mon arrivée et … départ pour la ferme à Brøttun. TomTom avait trouvé l’adresse malgré le fait que ce village est plus petit que Buvika! Mais… mais… 😅

Tout un coup TomTom me demande de tourner à droite. J’etais arrivé 🤔??? Il n’y avait qu’un vieux portail en bois et beaucoup d’herbe.

Le portail depuis l’intérieur.

J’ai rappelé Gry. Elle m’a dit que ce chemin n’était plus utilisé depuis 40 ans!! Elle m’a demandé d’attendre et qu’un motard allait venir me chercher. Le gars est arrivé peu de temps après et m’a guidé sur la route qui menait à la ferme. Un chemin d’environ 2 à 3 km 😱😱😱. Des trous partout, des virages, des descentes et des montées et surtout, plein de gravier. J’ai beaucoup transpiré mais finalement, j’étais arrivée – garée devant le poulailler. Gry m’attendait et m’a proposé un café et nous sommes entrées dans son immence cuisine avec sa méga table pour 14 personnes. Ensuite, elle m’a montré l’ancien garde manger/grenier où j’allais pouvoir dormir. Elle m’a dit de bien fermer la porte à cause des moutons et j’ai défait mes bagages pour prendre une bonne douche. Pour aller dans la salle de bain, il fallait bien sûre retourner dans la maison. Le mari de Gry était rentré du travail et ils m’ont proposé de faire une promenade pour chercher quelques moutons qui s’étaient fait la malle et broutaient chez le voisin. Petter m’a montré leur étang à truites et m’a dit que l’eau était propice à la baignade et que je pouvais sans autre aller nager quand je voulais. L’eau était vraiment bonne, mais … non! On a continué notre chemin, le paysage était comme en Suisse ( remarque de Gry qui a vu le film Heidi 😀).

Là, on se trouve sur le chemin TomTom.
Petter ramène les moutons du bon côté.
L’ancien chemin

Ensuite, j’ai pris ma douche et Gry m’a invité manger avec eux – Petter était parti pour essayer le moteur réparé de leur bateau. Gry m’a raconté la vie sur la ferme, achetée en 2006. En faite, elle est avocate!! Mais aussi enseignante spécialisée pour ados difficiles. Sur la propriété, elle avait même fondé et construit une école et elle avait élevés pleins de jeunes en difficulté et souvent agressifs dans sa maison familiale. 110 enfants sont allés dans son école et mis à part de deux, tous ont réussi leur vie, ont fait des études ou un apprentissage et fondé une famille. J’étais impressionnée. Deux de ces enfants avaient mangé avec nous ce soir là, Frederik et Silje. Frederik, 20 ans, venait de réussir son apprentissage de soudeur et avait était même reçu un prix d’excellence.

Après le diner, Gry m’a demandé si je voulais venir voir son atelier. Mais ouiiii 😀. Elle voulait faire un petit service à sa voiture, changer l’huile et les filtres … 🤔😬. Nous sommes donc descendues dans la grange, transformée en gigantesque atelier 😲. Incroyable!! Elle sait tout faire! « Je suis fermière. Une fermière norvégienne doit tout savoir faire, » me disait-elle. (Je ne sais pas, elle est la première fermière norvegienne que je rencontre, mais j’ai des doutes… 😅) « Quand j’étais jeune, mon père m’a toujours dit que je devais essayer et qu’il était là pour m’aider si je me plantais. »

Ensuite, elle a descendu le lift et voulait changer le filtre mais impossible d’ouvrir le couvercle et la pièce pour l’ouvrir s’est finalement cassée 😱. Je me suis dit que là, il fallait abandonner et emmener la voiture dans un garage mais… non. Fredrik a pu montrer ses talents de soudeur et a fabriqué une nouvelle pièce avec un embout incorporé et hop, le couvercle a pu être ouvert en un rien de temps. Gry a changé le filtre et ensuite le filtre d’air et ensuite encore un autre filtre qu’elle a juste nettoyé avec de l’air comprimé. Elle avait de l’huile dans ses cheveux, dans la figure mais un grand sourire de satisfaction et déclarait qu’elle avait économisé entre 400 et 500 Francs.

Le lift avait été un cadeau d’un garagiste qui en avait 5. Mais avait surtout un fils qui avait pris un très mauvais pli, qui avait déjà fait de la prison pour jeunes et qui était « perdu » aux yeux des autorités. Gry l’avait accueilli dans sa maison et s’était occupé de lui et aujourd’hui, il a un travail, une copine, un appartement et si j’ai bien compris, un bébé est en route. Elle m’a dit que l’énergie dans sa maison est incroyable et que tout lui réussit dans cette ferme. Enfin, je ne pense pas que ce soit la maison, c’est elle. Elle est incroyable. Ah, et j’ai oublié… elle fabrique aussi des meubles

une de ses armoires

C’est elle qui a posé la terrasse en bois de la maison. Elle sait souder, scier, fendre le bois, réparer des machines, faire du pain, tricoter 😀. Oui, j’arrête.

Petter est adorable, super sympa et en plus, très beau 😀. Il s’occupe du jardin et des fleurs et adore surtout sa femme. Il travaille dans le marketing, ne voulait jamais vivre dans une ferme mais comme il aime sa femme… 😅. Il l’a aidé à élever ces enfants en difficulté et leur donner la chance de pouvoir s’épanouir dans une vraie famille. C’est remarquable, ils sont remarquables! Demain, je vais faire la connaissance de leurs enfants biologiques. Ils viendront, entre autre, pour réparer la clôture des moutons. J’ai proposé mon aide, pas envie de partir 😅🙂.

Jeudi, 6.08.2020

Ce matin, j’ai quitté finalement la maison de Silje. On a vraiment passé du bon temps mais à 11:00, il était vraiment temps que je parte! 😅

Sur l’E6 direction Oslo, il y avait pas mal de traffic mais une fois que je l’avais quitté pour aller direction Røros, il n’y avait très peu de voitures. La route est très jolie, parents dans des bois et longeant des fermes et une rivière avec par endroits des pêcheurs debout dans l’eau en train d’attendre le saumon. Des gros nuages noirs étaient accrochés dans le ciel mais à part d’une petite goutte par si par là,  pas de pluie! Halleluja 😅.

Røros vaut vraiment une visite! L’ancienne ville minière (cuivre) est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. J’aime beaucoup ses maisons typiques, la rue principale est pleine de vie et on y découvre des artistes intéressants.

Et le camping Røste juste après Røros:

Ma petite cabane au fond.
L’endroit pour les grillades.
depuis derrière
Une seule cabane différente.

Mercredi, 5.08.2020

Mon voyage est interrompu. Je vais rester une autre nuit chez Silje 😀. On rigole trop et comme ils annoncent du beau temps que pour demain…. (bonne excuse 🤣)

Demain, je vais aller à Røros pour visiter la ville. Silje m’a dit que c’est un « must »! Elle m’a réservé une cabane pour la nuit sur un camping pas loin de Røros. Ensuite, je continuerai descendre direction sud vers Lillehammer pour visiter la ville et rester une nuit (ou deux? 😅) dans une ferme. Je me réjouis d’essayer l’application « Bunk à biker » et rencontrer des gens sympas qui offrent un lit à des bikers.

à Trondheim
la zone pédestre au centre ville

On a visité Trondheim et mangé dans un restaurant spécialisé « Burgers » 🙂.

On a fait aussi le tour de la famille! J’ai fait connaissance du papa, de la grand-mère et de la sœur jumelle de Silje. Tout le monde est très sympathique et épaté par mes connaissances en norvégien 😅.

Mardi, 4.08.2020

Je suis arrivée à Buvika chez Silje. Elle a juste déménagé de Tromsø et sa nouvelle maison est magnifique avec une belle vue sur un lac. Encore 500 km sous la pluie … p Juste après que je sois arrivée, la meilleure amie de Silje est arrivée avec sa fille depuis Tromsø. Alors, c’est la fête car elles ne se sont pas vus depuis le déménagement il y a six mois. On a fait les courses et là, on va faire une méga grillade! C’est l’été 😅, il fait 16⁰ et pour l’instant, que quelques gouttes de pluie.

Silje et Oddis

Lundi 3.08.2020

Après la belle soirée de hier, c’était difficile de partir ce matin. Mais l’appel de la route… 😄. Bente voulais que je reste jusqu’à mercredi vue qu’il allait pleuvoir. Mais bon, faudra que j’avance un peu quand même. 7:50, départ. À Bodø, pas de pluie. J’ai pris la route longeant la côte. Elle est magnifique.

Svartisen glacier

Après le premier ferry, il a commencé à pleuvoir légèrement et je n’avais plus tellement l’occasion de prendre des photos.

Sur le deuxième ferry, j’ai traversé le cercle arctique, faudra zoomer l’image car le monument est vraiment petit 😅.

J’ai encore pris un troisième ferry et a l’arrivée, la pluie était devenue si forte que je n’avais aucune envie de continuer. J’ai fait le plein juste avant Sandnessjøen et on m’a donné l’adresse du Sandnessjøen Overnatting. J’ai reçu la dernière chambre restante! 😅

Il était 16:20, j’avais juste roulé 336 km mais j’etais contente d’être au sec. Le Sandnessjøen Overnatting est vraiment à recommander. Chambre avec WC et lavabo, cuisine et douche sur l’étage et tout est complètement équipé. Après avoir accroché mes affaires pour les faire sécher, je me suis préparée un bon café. Demain, je vais mettre les chaps et les gants en silicone pour rester au sec!

Demain, j’ai à peu près 7 heures de route pour arriver à Trondheim où je passerais la nuit chez Silje, une amie de fb. Là bas, il ne devrait plus pleuvoir 🤞😅.